Foire aux questions

Si vous souhaitez davantage d'informations, vous êtes au bon endroit. Si toutefois, vous ne trouveriez pas la réponse à votre question, n'hésitez pas à nous contacter !

Questions Générales

Le campus est ouvert du lundi au vendredi.

De 9h à 17h30

Les formations en initiale sont payantes. (Voir Table des prix)

Les formations en alternance sont payées par l’OPCO de l’entreprise.

Le contrat d'apprentissage est un véritable contrat de travail et nécessite la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé attribuée par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).

Pour la personne en situation de handicap, il n'existe pas de limite d'âge maximum pour pouvoir souscrire un tel contrat. Dans certains cas, le contrat d'une personne handicapée peut être prolongé d'un an par dérogation.

Si vous souhaitez intégrer notre école, nous serons ravis de vous recevoir. Nos locaux et nos méthodes pédagogiques sont compatibles avec la plupart des handicaps. 

Veuillez contacter  notre référente Handicap, Madame Christine Pineau.

Pour les BAC+2 : 2 jours à l'école / 3 jours en entreprise

Pour les BAC+3 et BAC+5 : 1 semaine à l'école / 2 semaines en entreprise

Pour les étudiants en voiture : Le campus se situe dans une zone industrielle. Il est donc très facile de se garer. Les places sont gratuites et illimitées.

Pour les étudiants en vélo ou trottinette : Les étudiants peuvent entreposer vélo et trottinette dans le locale technique de l'école.

Pour les étudiants en bus : L'arrêt de bus devant le campus s'appel "P.A des tourrades". Les lignes qui desservent cet arrêt sont la ligne A et la ligne 17.

A propos de l'admission

Vous déposez votre dossier de candidature sur le site Internet de l’établissement de formation.

Puis vous êtes invité à passer le test d'admission en ligne.

Votre dossier de candidature sera étudié par l’établissement de formation.
S’il est retenu, vous serez convié(e) à un entretien de sélection.
A l’issue de cet entretien, vous saurez si vous intégrez ou non la formation.

Oui, vous pourrez suivre la formation en signant un contrat de professionnalisation. 

Le contrat d'apprentissage est un véritable contrat de travail et nécessite la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé attribuée par la CDAPH (commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).

Pour la personne en situation de handicap, il n'existe pas de limite d'âge maximum pour pouvoir souscrire un tel contrat. Dans certains cas, le contrat d'une personne handicapée peut être prolongé d'un an par dérogation.

Si vous souhaitez intégrer notre école, nous serons ravis de vous recevoir. Nos locaux et nos méthodes pédagogiques sont compatibles avec la plupart des handicaps. 

Veuillez contacter  notre référente Handicap, Madame Christine Pineau.

Oui, la nationalité française n’est pas obligatoire pour conclure un contrat d’apprentissage. Pour les ressortissants de l’Union Européenne et Suisse, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer.
Pour les non-européens, il faut être en possession d’une carte de séjour vous autorisant à travailler. Des spécificités existent en fonction du pays d’origine et des accords passés avec l’état français concernant la libre circulation des travailleurs. Les démarches pour obtenir une carte de séjour sont à votre initiative et à faire auprès de la préfecture de rattachement. Les démarches pour obtenir une autorisation de travail provisoire doivent être faites par l’employeur auprès du service de la Main d'Œuvre Etrangère (MOE) de la DIRECCTE dont vous dépendez.

  • Photo d’identité
  • Photocopie Recto/Verso Carte d’identité ou Carte de séjour valide 
  • Photocopie Carte ou Attestation de sécurité sociale
  • Photocopie des relevés de note de l’année dernière
  • Relevé de note du Baccalauréat (facultatif)
  • Attestation participation Journée de Défense et Citoyenneté pour ceux qui l’ont faite (facultatif)
  • Curriculum Vitae

A propos de la formation

Non, vous bénéficiez de 5 semaines de congés payés comme tout salarié.
Ils sont pris en accord avec votre maitre d’apprentissage et en dehors des périodes passées au sein de l'école d’accueil.

Pour intégrer un BTS : Le baccalauréat est impératif.

Pour intégrer un Bachelor : un bac+2 est impératif.

Pour intégrer un Executive Mastère : un bac+3 est impératif.

Durant toute la durée de votre de formation vous avez l’opportunité de rencontrer quand vous le souhaitez :

  • Un directeur d’étude.
  • Un conseiller en formation
  • Un conseiller emploi et carrière
  • Un formateur référent

Il suffit de prendre rendez-vous par mail : contact@neven-education.com

Il faut savoir que l'alternance n'existe pas dans tous les pays. Et si elle existe, ses modalités peuvent être très différentes. Avant d'entamer des démarches, il faut avoir une idée de pays qui vous intéresse.

Dans le cadre du programme Erasmus +, il est possible pour les apprentis d’effectuer un stage de 2 semaines à 12 mois au sein d’une entreprise ou d’un centre de formation en Europe. C’est l’établissement de formation de l’apprenti qui organise le partenariat avec l’entreprise ou le centre de formation à l’étranger. Il faut également l’accord de son employeur.

Voici plusieurs sites ressources consacrés à la mobilité en Europe :

Si vous ratez une journée de cours, votre école en informera l’entreprise qui déduira une journée de travail de votre bulletin de salaire. Idem si vous ne vous présentez pas à l’entreprise. Exception faite d’un certificat médical établi par un professionnel.

Après 20h d'absences injustifiées, vous serez convoqué à un conseil de discipline.

Vous n’avez plus le droit aux bourses de l’enseignement supérieur ou aux allocations universitaires.
Néanmoins, vous pouvez bénéficier d'aides de la CAF (APL) ou encore d'ACTION LOGEMENT durant votre alternance.
Pour plus de renseignements rapprochez-vous de votre conseiller référent.
De plus, les entreprises, selon leurs pratiques en vigueur, peuvent prendre en charge certaines dépenses (restauration, transport…).

A propos de l'alternance

Les vacances peuvent être pris uniquement sur les temps dédiés à l'entreprise. Il n'est pas possible pour l'étudiant de prendre des vacances durant les temps de cours.

Au-delà de la période d'essai, le contrat ne peut être rompu que d'un commun accord entre l'apprenti et l'employeur, sauf dans les cas suivants :

  • Résiliation possible du contrat d'apprentissage à la seule initiative de l'apprenti en cas d'obtention du diplôme ou du titre préparé. L'apprenti doit en avoir informé l'employeur par écrit au minimum deux mois auparavant ;
  • Jugement du conseil de prud'hommes en cas de faute grave ou de manquements répétés de l'une des parties à ses obligations ;
  • Inaptitude de l'apprenti à exercer le métier choisi

Avec Neven Education, vous pouvez signer un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Pour les BAC+2 : 3 jours en entreprise/ 2 jours en formation.

Pour les BAC+3 et BAC+5 : 2 semaines en entreprise / 1 semaine en formation.

En alternance, vous êtes certes en formation, mais vous endossez tout de même la casquette d’un salarié à part entière. Vous serez ainsi en CDI ou CDD, suivant la formule retenue pour votre entreprise d’accueil.

Âge minimum
En principe, le contrat d'apprentissage est ouvert aux jeunes à partir de 16 ans. En effet, les jeunes ne sont pas autorisés à travailler avant : c'est l'obligation scolaire. Toutefois :

  • les jeunes âgés de 15 ans peuvent signer un contrat d'apprentissage s’ils justifient avoir accompli la scolarité du 1er cycle de l’enseignement secondaire, c'est à dire s'ils ont terminé leur 3e ;
  • les jeunes de 14 ans qui auront 15 ans entre la rentrée scolaire et le 31 décembre peuvent débuter leur formation en apprentissage sous statut scolaire en lycée professionnel ou en CFA (centre de formation d'apprentis) à condition qu'ils aient terminé leur classe de 3e. Ils pourront signer un contrat d'apprentissage une fois qu'ils auront 15 ans.

À 15 ans, il est également possible de commencer sous statut scolaire une classe "3e prépa-métiers".

Âge maximum
En principe, le contrat d'apprentissage est ouvert aux jeunes jusqu'à l'âge de 29 ans révolus, c'est-à-dire jusqu'à la veille de ses 30 ans. Cette limite d'âge peut être reculée à 35 ans :

  • si l'apprenti signe un nouveau contrat d'apprentissage menant à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu;
  • s’il y a eu rupture de contrat pour des raison indépendantes de la volonté de l’apprenti ou suite à une inaptitude physique et temporaire constatée par un médecin du travail.

Aucune limite d'âge

  • il n'y a pas de limite d'âge si on est reconnu travailleur handicapé ;
  • il n’y a pas de limite d’âge si on est reconnu sportif de haut niveau ;
  • il n'y a pas de limite d'âge si l'objectif poursuivi est de créer ou de reprendre une entreprise et que l'obtention du diplôme visé conditionne cet objectif (par exemple dans le cadre d'un Cape).

Âge minimum
En principe, le contrat d'apprentissage est ouvert aux jeunes à partir de 16 ans. En effet, les jeunes ne sont pas autorisés à travailler avant : c'est l'obligation scolaire. Toutefois :

  • les jeunes âgés de 15 ans peuvent signer un contrat d'apprentissage s’ils justifient avoir accompli la scolarité du 1er cycle de l’enseignement secondaire, c'est à dire s'ils ont terminé leur 3e ;
  • les jeunes de 14 ans qui auront 15 ans entre la rentrée scolaire et le 31 décembre peuvent débuter leur formation en apprentissage sous statut scolaire en lycée professionnel ou en CFA (centre de formation d'apprentis) à condition qu'ils aient terminé leur classe de 3e. Ils pourront signer un contrat d'apprentissage une fois qu'ils auront 15 ans.

À 15 ans, il est également possible de commencer sous statut scolaire une classe "3e prépa-métiers".

Âge maximum
En principe, le contrat d'apprentissage est ouvert aux jeunes jusqu'à l'âge de 29 ans révolus, c'est-à-dire jusqu'à la veille de ses 30 ans. Cette limite d'âge peut être reculée à 35 ans :

  • si l'apprenti signe un nouveau contrat d'apprentissage menant à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu;
  • s’il y a eu rupture de contrat pour des raison indépendantes de la volonté de l’apprenti ou suite à une inaptitude physique et temporaire constatée par un médecin du travail.

Aucune limite d'âge

  • il n'y a pas de limite d'âge si on est reconnu travailleur handicapé ;
  • il n’y a pas de limite d’âge si on est reconnu sportif de haut niveau ;
  • il n'y a pas de limite d'âge si l'objectif poursuivi est de créer ou de reprendre une entreprise et que l'obtention du diplôme visé conditionne cet objectif (par exemple dans le cadre d'un Cape).

Votre salaire d’apprenti bénéficie d’une exonération d’impôt lorsqu’il est inférieur au SMIC annuel.
En cas de dépassement de ce seuil, seule la partie supérieure à cette somme est imposable et doit donc être déclarée aux impôts via le formulaire de déclaration de revenus.
Si vous êtes embauché en cours d'année, comme c’est souvent le cas, le calcul du plafond est effectué au prorata de la durée de la période travaillée en apprentissage. Il en est de même lorsque le contrat d'apprentissage a pris fin en cours d'année.

Exemple : si vous avez travaillé 11 mois en 2019, la limite d'exonération sera égale à 11/12ème du plafond.

Vous avez d'autres questions ?

Contactez-nous dès maintenant.